DESI - DO IT FOR THE CULTURE

FR - FRANCE

Un scandale de racisme Azeem témoigne

Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Nos confrères Desis de l’Angleterre élèvent la voix contre le racisme ! : « Chassez le racisme ! » slogan lancé par le joueur de cricket britano-pakistanais Azeem Rafiq.

Le 16 novembre 2021

L’ex joueur de cricket de l’équipe de « Yorkshire Country Cricket Club » Azeem Rafiq a comparu devant une commission parlementaire. Il a dénoncé aux députés toutes les persécutions, les insultes discriminatoires et racistes qu’il a subit durant des années et ceci sous les yeux des dirigeants et responsables du club de cricket dont pour certains qui participaient également à cette torture.

La voix fébrile, les larmes aux yeux remplis de douleurs dont émanait une froide colère Azeem explique avec émotions qu’on le traitait lui et ses amis originaires du sous continent asiatique de tous les noms : « Paki n’est pas une blague, le Racisme n’est pas une blague. On nous disait « Allez vous asseoir à côtés des toilettes, laveurs d’éléphant ». Constamment on m’appelait « paki » ou alors « Raffa the Kaffir », l’ex-capitaine Gary Ballance a même dit en s’adressant aux joueurs « Pourquoi vous lui parlez ? Ce n’est pas un « sheikh », il n’a pas de pétrole » ?. L’atmosphère était tendu et dégoûtant. Gary sans cesse me lançait des remarques et blagues racistes jusqu’à lors des sorties personnelles même dans un club il a dit à une fille qui me parlait « Pouquoi tu lui parles ? C’est un Paki » et tout ceci sous les yeux de mes coéquipiers et les entraîneurs sans qu’ils réagissent ». Il m’arrivait de pleurer plusieurs fois sans que je ne puisse rien y faire.

Azeem explique à la commission qu’il avait vécu sa première humiliation à l’âge de 15 ans dans son club de cricket du quartier où ses camarades l’avaient plaqué de force au sol et lui avaient versé dans la bouche du vin rouge le forçant à le boire alors qu’il est de confession musulmane.

En Septembre 2020

Il dénonce publiquement le « racisme institutionnelle » devant une commission de son propre club qu’il avait déjà alerté depuis 2017.
Cependant, ses accusations sont prises à la légère et certains se sont défendus sous la notion de « plaisanterie ». Il avait reçu seulement des excuses de juste quelques personnes sans que des décisions disciplinaires ne soient prises.
Azeem l’exclame : « Je n’aurais jamais dû être traité de la sorte, j’aurais dû être écouté lorsque j’en ai parlé mais le Yorkshire Country Cricket Club et le sport en général ont un problème dans l’écoute des victimes. C’était des « oui mais… », oui mais dans le racisme il n’y a pas de « oui mais… ».

À la fin de ses dénonciations, l’ex capitaine de l’equipe d’Angleterre de cricket des moins de 19 ans déclare que le racisme lui a coûté sa carrière: « Tout ce que je voulais c’était jouer au cricket et jouer au cricket pour l’Angleterre. Je voulais accomplir mon rêve et celui de ma famille. Malheureusement et après ce qu’il a vécu, il a décidé de mettre à l’écart du cricket également son fils : « Je ne peux pas imaginer qu’après m’avoir écouté des parents puissent permettre à leur enfant de se rapprocher du cricket. Je ne veux pas que mon fils ne s’en approche de quelque façon. En tant que parent, je voudrais dire « Gardez un œil sur vos enfants car c’est la réalité ». Je ne laisserai pas mon enfant aller là-bas et le laisser entre les mains de telles personnes.

Suite à ces révélations, plusieurs sponsors ont arrêtés de soutenir le Yorkshire Country Cricket Club entraînant la démission par conséquent de plusieurs dirigeants.

Aujourd’hui à 30 ans, il éleve sa voix et demande à ses confrères d’en faire de même, de lutter contre toute forme de racisme.

Un appel vidéo est lancé sur toutes les plate-forme des réseaux sociaux. Celui-ci entendu par plusieurs célébrités sud-asiatique qui relaient la vidéo et leur voix.

L’équipe d’IAMDESI se joint également à cette lutte universelle. N’hésitez pas à lire nos articles et regardez nos vidéos qui traitent de ce sujet et à les partager. 🙏

Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

DESI - DO IT FOR THE CULTURE

FR - FRANCE

LIRE

REGARDER

NEWSLETTER

CONTACT