DESI - DO IT FOR THE CULTURE

FR - FRANCE

Macabre découverte dans le Val D’oise

Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Le corps d’une jeune femme a été retrouvée dans une zone boisée d’Arnouville

Mercredi 31 Mars, dans le Val-d’Oise, le corps d’une jeune femme a été retrouvée dans une zone boisée d’Arnouville. Selon les premiers éléments de l’enquête, la jeune femme serait âgée d’une vingtaine d’années et serait d’origine indienne. L’identité de la victime reste encore à déterminer car aucune pièce d’identité n’a été retrouvée et aucun signalement de disparition n’a été déposé auprès des forces de l’ordre.

Habitué des lieux, c’est un promeneur qui a fait la macabre découverte et a aussitôt prévenu la police. Selon une source proche de l’enquête, le promeneur n’a rien remarqué la veille ce qui laisse entendre que la jeune femme a été tué le jour même ou dans la nuit de Mardi à Mercredi. Le corps de la victime présente une large entaille au niveau du cou et des coupures sur le visage. Les éclaboussures de sang retrouvées sur les lieux du crime pourraient indiquer que le crime a été commis sur place.

« Le corps retrouvé est celui d’une femme pouvant être de type indo-pakistanais »

Thibault Chaffotte / Le Parisien

L’enquête est menée par la brigade criminelle de Versailles, aidée par la PJ de Cergy et de Meaux. Des recherches ont été effectuées dans le bois d’Arnouville et aux environs pour retrouver l’arme du crime et tous les éléments qui pourraient faire avancer l’enquête.

Toute personne pouvant permettre aux enquêteurs d’identifier la victime peut appeler le 0800 33 60 98.

Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Éditeur
Laila Soliman
2 mois il y a

Toutes mes prières vont vers la victime ainsi que ses proches 🙏🏼

DESI - DO IT FOR THE CULTURE

FR - FRANCE

LIRE

REGARDER

NEWSLETTER

CONTACT