DESI - DO IT FOR THE CULTURE

FR - FRANCE

Le phénomène Afshirani : la tiktokeuse qui fait le buzz

Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Si vous êtes fan de TikTok vous l’avez forcément vu apparaitre dans votre fil d’actualité ! Afshirani de son vrai nom, Afshan, cartonne sur le réseau social du moment, avec plus de 300 000 abonnés au compteur ! Cette professeure de danse spécialiste de Bollywood partage sa passion pour son art en postant régulièrement des chorégraphies enchantées et en traduisant en français des chansons plus romantiques les unes que les autres. Mais pas que, Afshirani a la volonté de faire découvrir son pays, le Pakistan, et plus largement l’Asie du Sud à ses abonnés. Nombreuses de ses vidéos concernent l’histoire et la géopolitique de la région, les diverses religions qui cohabitent ensemble où encore un sujet plus personnel, comme son hypersensibilité.

Un mariage forcé

Peu à peu, ses vidéos prennent une tournure plus intime. Afshirani n’hésite pas à parler de son histoire personnelle. Son témoignage poignant autour de son mariage forcé sous couvert de diverses manipulations parvient jusqu’aux oreilles d’une journaliste du média en ligne, BRUT. Cette interview fait alors un grand bruit dans la communauté desi et explose tous les records, en culminant à plus d’un millions de vues en quelques jours à peine.

Une tiktokeuse engagée

Le jeune trentenaire y dénonce de nombreux sujets tabous comme celui de vivre entre deux cultures totalement opposées et d’y trouver sa place, la pression et le poids du regard des autres, la condition des femmes au Pakistan, l’interdit du divorce où encore la non-acceptation de sa passion pour la danse jugée offensante face aux valeurs conservatrices.

Elle reçoit alors de nombreux témoignages et appel à l’aide d’hommes et de femmes qui vivent la même situation qu’elle. Afshirani a la volonté d’aider ces personnes en leurs rappelant le droit de faire ses propres choix et de dire NON.

Cependant, les messages qu’elle reçoit ne sont pas tout rose non plus. Entre menaces et insultes, certains l’accusent de faire des généralités et une volonté de dénigrer son pays et sa communauté. Rappelons que les délits d’incitation à la haine et à la violence sont passible d’un an d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende.

Notons toutefois, que les mariages forcés sont une réalités bien ancrée en Asie du Sud et en Afrique Subsaharienne selon l’UNICEF. Par ailleurs, les femmes ne sont pas les seules à subir des mariages forcés. Beaucoup d’hommes en sont victimes également et se retrouvent pris au piège dans un engrenage tourbillonnant. La lyonnaise donne de nombreux conseils et raconte aussi le cheminement et sa reconstruction personnelle et l’affirmation de sa personnalité.

Alors si vous n’êtes pas encore abonné à son compte TikTok, foncez ! On n’y trouve une jeune femme passionné par son métier, meurtrie par de nombreuses épreuves mais qui ne l’ont pas abattu pour autant ! Souriante et pleine de bienveillance, sa force et sa passion sont contagieuses !

Si vous êtes victime de mariage forcé consultez : mariageforce.fr et planning-familial.org

Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

DESI - DO IT FOR THE CULTURE

FR - FRANCE

LIRE

REGARDER

NEWSLETTER

CONTACT