DO IT FOR THE CULTURE

FR - FRANCE

Décès du célèbre journaliste pakistanais Arshad Sharif.

Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Toute la presse pakistanaise est ébranlée et sous le choc en apprenant la mauvaise nouvelle de la mort tragique de leur confrère pakistanais Arshad Sharif.

Un journaliste controversé

Connu pour être le célèbre journaliste et talentueux présentateur de la chaîne télévisée pakistanaise « ARY News », il est tué par balles au bord de son véhicule aux alentours de Nairobi au Kenya le 23 Octobre 2022 à l’âge de 49 ans.

Arshad Sharif était connu pour mener des débats et des interviews très controversés et parlant ouvertement de sujets très sensibles dont certains visant l’armée du pays.

C’est ce qui l’a amené à quitter le pays il y a quelques mois suite à une interview en août avec Shabaz Gill, un conseiller proche de l’ancien premier ministre Imran Khan lors de laquelle leurs discussions offensent l’armée pakistanaise.

Une séditon est alors déposée contre le journaliste. La chaine télévisée « ARY News » subit des arrêts de diffusion par l’autorité de régulation des medias et renvoie son journaliste après 8 ans de ferveurs travaux. Il reçoit des menaces de mort qui l’obligent à fuir son pays. Il se rend dans un premier temps à Dubaï où il est invité quelques jours après à quitter le pays par les autorités locales.

Tentant de fuir pour sa survie au Kenya, c’est hélas dans ce pays qu’il va rencontrer la mort.

Circonstances floues voire méconnues

Selon les autorités locales, la police kenyane était en recherche de voitures volées et aurait voulu viser un autre véhicule soupçonné d’être impliqué dans l’enlèvement d’un enfant. Cette erreur d’identification serait entre autres dûe au fait que la voiture d’Arshad Sharif ne se serait pas arrêtée à un checkpoint en sortant de la ville.

Néanmoins les raisons exactes du décès restent très floues jusqu’à aujourd’hui. Beaucoup de pakistanais dont la presse et certains représentants politiques dont Imran Khan pensent à un assassinat. Ils réclament une enquête détaillée ainsi qu’une expertise juridique auprès des autorités kenyanes qui ont déjà exprimées leurs regrets et soutiens au peuple pakistanais.

Des journalistes organisent une manifestation pour condamner le meurtre du journaliste pakistanais Arshad Sharif par la police kenyane, à Karachi, au Pakistan, le 24 octobre 2022 / GAMINGDEPUTY.

Le corps du défunt a été renvoyé auprès de sa famille au Pakistan où il a été inhumé dans la capitale à Islamabade. Accueilli comme un Martyr son cortège est suivi par de nombreux citoyens qui le couvrent par des miliers de pétales de roses. Plus de 25000 personnes étaient présentes à son enterrement.

Nous apportons tout notre soutien et toutes nos prières pour sa famille et ses proches. Qu’il puisse reposer en paix 🕊🌹.

Pensez vous que la connaissance ou l’information que détient un journaliste doit le mener à sa mort ?
La critique et la liberté d’expression ne permettent-elles pas à une société d’évoluer et de voir les choses sous un autre angle ?

Qu’en pensez vous ? Dites le nous en commentaire.

Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments