DESI - DO IT FOR THE CULTURE

FR - FRANCE

Le curcuma, les nombreux bienfaits de la racine magique

Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Utilisé depuis la nuit des temps comme condiment, teinture ou médicament, le curcuma a toujours eu et a encore aujourd’hui une place de choix pour traiter de nombreuses maladies.

Avantages importants :

  • C’est un anticancérigène. Comme il aide à produire plus de mitochondries, il arrête ainsi la croissance des cellules cancéreuses dans le corps.
  • Le diabète peut être géré.
  • Les douleurs articulaires de l’arthrite sont atténuées lorsque la curcumine du curcuma est absorbée dans la circulation sanguine.
  • La consommation régulière de petites doses donne de la vitamine D, ce qui renforce les os.
  • Même pour les déséquilibres hormonaux dans le corps, sa consommation est la solution la plus efficace.
  • C’est un antioxydant et un antiseptique efficace !
  • Il possède aussi des propriétés antifongiques et anti-inflammatoires.

Autres bénéfices :

  • La fonction cérébrale augmente, car elle transporte plus d’oxygène vers le cerveau.
  • Lors de la consommation, le métabolisme s’accélère. Ainsi, il contribue à la perte de poids et à la perte de graisse du ventre.
  • Un intestin sain est la solution à la plupart des maladies. La consommation de curcuma aide à maintenir un intestin propre.
  • C’est un remède célèbre pour l’indigestion et les ballonnements.
  • Cela réduit les niveaux de stress.
  • Aussi, la qualité du sommeil s’améliore.
  • C’est l’ingrédient principal des soins de la peau et des produits cosmétiques. Alors, n’hésitez pas à en faire votre ingrédient chouchou !
© Getty Images

Importance du curcuma dans la culture indienne:

On en retrouve trace dans des écrits sanskrits datant de 4 000 ans avant Jésus-Christ ! Le curcuma est d’ailleurs l’un des éléments essentiels de la médecine ayurvédique. Cela fait partie intégrante de la vie quotidienne des Dési. Certaines utilisations en Inde sont :

Comme médecine dans la culture indienne:

  • Il y a très peu de plats indiens qui ne contiennent pas de curcuma. Les Indiens en consomment presque tous les jours. Par conséquent, statistiquement, il y a très peu de cas de cancer du côlon en Inde.
  • Les branches de la médecine indigène de l’Inde comme l’Ayurveda et le Siddha l’utilisent dans les médicaments depuis des siècles.
  • Lorsqu’on inhale du curcuma, ses vapeurs nettoient les voies nasales. Il élimine donc la sinusite et l’asthme.
  • Lorsqu’il est réchauffé dans l’eau pour préparer une concoction avec du poivre, du gingembre et du basilic sacré, il se révèle donc être un remède infaillible contre le rhume, les maux de gorge et l’indigestion.
  • Lorsqu’il est consommé comme boisson avant/après l’entraînement, le latte doré au curcuma stimule la digestion et l’énergie.
  • Le thé au curcuma à jeun empêche les collisions énergétiques et les brouillards cérébraux.
Utilisé dans les rituels indiens:
  • Chaque fois qu’il y a un grand rassemblement comme des mariages, les bureaux d’accueil offrent de la pâte de curcuma aux invités. Chaque invité porte cela sur son front. Ainsi, il s’est transformé en un rituel culturel. Mais scientifiquement, il renforce leur immunité et agit comme un antiseptique.
  • Pendant la fête des récoltes, les gens attachent des racines de curcuma aux entrées de la maison. Ainsi, cela empêcherait tout virus nocif de pénétrer dans la résidence.
  • Les femmes l’utilisent tous les jours pendant les bains pour acquérir un système immunitaire à toute épreuve et une peau éclatante.
  • Pendant les fêtes religieuses nécessitant des rassemblements de masse en public, les gens dans les rues à intervalles réguliers saupoudrent la foule d’eau de curcuma. Cela empêche la propagation de virus nuisibles notamment.
  • Il est ajouté à la nourriture car il empêche la nourriture de se détériorer pendant une durée plus longue.
  • Avant d’emménager dans une nouvelle maison, les personnes aspergent la nouvelle résidence d’eau de curcuma pour la désinfecter.

Enfin, bonus culture : le mot curcuma, dérive du mot kartouma en Sanskrit, qui a ensuite donné kurkum en persan ancien, prononcé aujourd’hui kourkoum ou kharkoum en arabe.

www.dieti-natura.com

Lu et approuvé par Célia

Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

DESI - DO IT FOR THE CULTURE

FR - FRANCE

LIRE

REGARDER

NEWSLETTER

CONTACT