DESI - DO IT FOR THE CULTURE

FR - FRANCE

L’impact du confinement sur Bollywood

Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Ce n’est un secret pour personne, une pandémie est en train de bouleverser le monde. De
ce fait, il y a aura bien un avant et un après Coronavirus. Au mois de mars, le gouvernement
indien instaure un confinement de 21 jours pour freiner la propagation croissante du
COVID-19.

Cependant, le confinement va s’étendre sur une durée de cinq mois.
Si la première vague est déjà passée en France,
dans d’autres pays le virus est en train d’exploser comme en Inde ou encore, aux Etats-Unis.

Cette pandémie entraîne des pertes humaines considérables
et a impacté plusieurs domaines qui enregistrent des pertes financières importantes.
L’Inde possède la plus grande industrie cinématographique au monde avec plus de 2000 films produits par an. Avec le cricket, le cinéma est le divertissement favori de millions d’Indiens.
Depuis le confinement, les Indiens ne peuvent plus se rendre dans les salles pour admirer leurs célébrités favorites.

D’autre part, le confinement a poussé les producteurs à se diriger vers des plateformes de streaming comme Amazon Prime Vidéo ou Netflix pour sortir leurs films.
Alors, cette décision a entraîné la colère des propriétaires de salle de cinéma.
Par conséquent, sans aucune aide du gouvernement ou de l’industrie cinématographique, les cinémas pourraient ne pas survivre jusqu’à la fin de l’année. On compte déjà plus de 300 salles ayant mis la clé sous la porte.
Mais, beaucoup espèrent que les films à gros budget seront diffusés au cinéma d’ici à la fin de l’année pour remonter la pente. En effet, Diwali approche tout comme Noël ou l’Eid qui sont des périodes clés pour la sortie des gros blockbusters.

Lu et approuvé par Célia

Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

DESI - DO IT FOR THE CULTURE

FR - FRANCE

LIRE

REGARDER

NEWSLETTER

CONTACT