DESI - DO IT FOR THE CULTURE

FR - FRANCE

Le système de quotas en Inde

Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Savez-vous ce qu’est la discrimination positive ? C’est une politique de ciblage qui vise à donner des avantages aux plus défavorisés. En Inde, il existe un système de quota mise enplace par le gouvernement pour permettre aux citoyens les plus défavorisés d’accéder à l’éducation et obtenir des postes dans les fonctions publiques. Ce système est réservé aux groupes répertoriées en tant que Scheduled Castes, Scheduled Tribes et Other Backward Class.


Pour comprendre ce système de quota, petit résumé sur les castes en Inde.
La société indienne est bâtie sur un système de castes qui se transmet de génération en
génération, c’est-à-dire par la naissance. Selon les grands textes sacrés de l’hindouisme, les
hindous sont divisés en 4 catégories :

les brahmanes : occupent les plus hautes fonctions : prêtres, enseignants, etc…
les kshatriyas : la caste des guerriers.
les vaishyas : les artisans et les marchands.
les shudras : les ouvriers, les agriculteurs et les serviteurs.


En dessous de ces quatres catégories, on retrouve les intouchables, autrement dit les dalits. Ces derniers sont répertoriés en tant que Scheduled Castes. Les Scheduled tribes sont les tribus et les communautés tribales qui représentent 8,6% de la population indienne. Quant aux OBC, Other Backward Class, ce sont les classes défavorisées basées sur des critères économiques. Cette catégorie ne concerne pas seulement les hindous mais aussi les autres minorités religieuses.
Une personne appartenant à l’un de ses groupes peut obtenir un poste dans le secteur public ou l’enseignement grâce au système de quota : 15% des postes sont réservés aux Scheduled Castes, 7,5% aux Scheduled Tribes et 27% aux OBC. C’est ce que l’on appelle la discrimination positive. Au total, 49, 5% des postes dans la fonction publique et l’enseignement supérieur sont réservés aux personnes défavorisées.

Cette politique de quota ne plait pas aux castes supérieures qui ont exprimé, à plusieurs
reprises, leur mécontentement à travers des manifestations ou encore des émeutes. Eux
aussi réclament des parts de quotas. Certains étudiants de castes supérieurs vont même
jusqu’à s’immoler par le feu. Se sentant menacées par ceux du “dessous”, ceux qui peuvent
se le permettre préfèrent se tourner vers le secteur privé.

Selon la constitution indienne, les discriminations basées sur les castes sont interdites.
Cependant, comment se défaire d’un système hiérarchique déjà très ancré dans les
mentalités ? Car les quotas ne font que renforcer et maintenir cette organisation sociale.


Sources
thquint.com
Le système indien des castes, Robert Deliège.
La discrimination positive, Baptiste Villenave.

Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

DESI - DO IT FOR THE CULTURE

FR - FRANCE

LIRE

REGARDER

NEWSLETTER

CONTACT