DESI - DO IT FOR THE CULTURE

FR - FRANCE

Logo IAMDESI

DO IT FOR THE CULTURE

FR - FRANCE

Inde et Pakistan : un record de chaleur sans précédent

Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp

L’expression « mourir de chaud » prend ici tout son sens. En effet, un record de chaleur atteignant les 50° C a été enregistré ces derniers jours en Inde et au Pakistan. Quelles sont donc les causes d’un tel phénomène et surtout quelles sont ses conséquences ? On vous explique.

Un record inquiétant

Depuis la fin du mois d’avril, l’Inde ainsi que le Pakistan sont frappés par une vague de chaleur sans précédent. Les causes d’une telle canicule sont attribuées au réchauffement climatique selon les experts. En effet, l’Organisation météorologique mondiale des Nations Unies plaide dans ce sens et affirme que ces records devraient sans doute se répéter dans les années à venir et ce surtout au regard des efforts presque inexistants de la part des autorités pour lutter contre ce phénomène. De plus, selon le Giec, le sud de l’Asie est la zone la plus touchée par l’augmentation de chaleur liées encore une fois au réchauffement climatique.

Les records de chaleur enregistrés ce dimanche 15 mai / GAMINGDEPUTY.COM

Le seuil maximal de la tolérance de l’Homme

Le seuil maximal de chaleur humide que l’homme peut supporter étant largement dépassé, ce record risque ainsi de tuer des millions de personnes. Ce seuil, les scientifiques l’évaluent à 35 degrés au « thermomètre humide » pour les personnes en bonne santé. Cette mesure prend en compte l’humidité de l’air en fonction de notre résistance à la chaleur. Ainsi, plus l’air est humide, plus il est saturé d’eau, et plus l’efficacité de notre transpiration diminue. Ces éléments ont été confirmés par une étude de l’American Physiological Society en janvier 2022.

Un bénévole distribue de l’eau à Hyderabad, au Pakistan / NADEEM KHAWAR.

En d’autres termes, le corps humain supporte très mal la chaleur humide. L’air humide devient très rapidement irrespirable à partir de 25 degrés. Alors qu’on pourrait supporter une chaleur de 100 degrés tant que l’air est sec avec une transpiration normale.

C’est ainsi que s’explique la gravité de la situation dans ces deux pays. Sans bien évidemment oublier la saison de la mousson à venir qui va engendrer une forte augmentation de l’humidité.

Le peuple à nouveau mis en péril

Vous l’aurez compris, cette température ne reste pas sans conséquences. Cette situation est très critique pour les habitants et l’est d’autant plus pour les agriculteurs. Ces derniers ont déjà été affectés par le manque de pluie cet hiver.

« C’est comme un feu qui brûle tout autour »

Affirme Shafi Mohammad, ouvrier agricole d’un village proche de Jacobabad, où les gens peinent à trouver de l’eau potable.

Les habitants sont également touchés par une pénurie d’eau potable qui les frappe en raison d’un débit réduit de l’Indus étant une des sources principales de l’alimentation en eau du Pakistan. Les agriculteurs devront ainsi gérer judicieusement l’approvisionnement en eau, dans ce pays où l’agriculture, pilier de l’économie, emploie environ 40% de la main-d’oeuvre totale.

De l’autre côté à Karachi, ce record de chaleur a également eu pour conséquence une explosion de la consommation d’électricité, notamment pour alimenter les climatiseurs. C’est pourquoi plusieurs villes pakistanaises ont dû subir jusqu’à huit heures de coupure de courant par jour.

Un bénévole distribue de l’eau gratuite à New Delhi / SAJJAD HUSSAIN.

L’Inde voisin, et plus précisément dans l’État du Maharashtra, 25 personnes sont mortes depuis mars à cause de la chaleur. Les incendies sont de plus en plus nombreux. La semaine dernière par exemple, une immense décharge en Inde a été touchée par un incendie sous l’effet de la chaleur, rapporté par Le Monde. Plus de 7 800 feux de forêts ont été signalés en l’espace de trois jours, en fin de semaine dernière, dans les zones de Maharashtra, Uttar Pradesh, Odisha, Madhya, Pradesh affirme Future Sciences.

Partager sur facebook
Partager
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Rabiya
1 mois il y a

Comme à son habitude la rédactrice a su utiliser son esprit de synthèse pour nous expliquer de la meilleure des manières la situation tragique en Inde .
Bravo

Chiraz
1 mois il y a

Ça ne doit vraiment pas être facile pour eux… Encore merci IAM Desi pour cet article qui m’en a beaucoup appris. Que Dieu leur vienne en aide…

DESI - DO IT FOR THE CULTURE

FR - FRANCE

LIRE

REGARDER

NEWSLETTER

CONTACT